REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Les extraits publiés sur cette page sont tirés de quotidiens nationaux sélectionnés. Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement celles de Manchester United.

Page 1 sur 2 Suivante 

Presse : City ne craquera pas

04/05/2012

Neil Custis écrit dans The Sun...
On ne craquera plus
Joe Hart refuse de dire que Manchester United a offert la place de leader à City. Au contraire, il insiste : "On est en tête parce qu'on le mérite." À présent, Hart affirme que son équipe veut convertir son avantage à la différence de buts en titre lors des deux derniers matches. La lutte féroce avec United a vu City perdre une avance de cinq points sur les Red Devils, puis ces derniers ont laissé filer une avance de huit points. Mais pour le gardien de l'Angleterre, la tête c'est la tête. Hart (25 ans) a déclaré : “On nous a fortement rappelé qu'on était en tête puis qu'on a craqué. Mais on retrouve la tête au meilleur moment. Il nous reste deux matches à jouer. J'espère qu'on pourra marquer et enfin ficeler ce titre. Le match de United est passé. On les a joués et battus deux fois. Maintenant il faut se concentrer sur Newcastle. Il faut aussi qu'on joue bien pour être appréciés. Paul Scholes se fait remarquer parce que Manchester United gagne des titres. On sait que c'est un joueur fantastique, mais peut-être qu'il passerait inaperçu s'il n'était pas dans une si bonne équipe. Il faut gagner pour les gens pour réaliser combien votre équipe est bonne."   Hoffenheim a rejeté une offre de Swansea pour le milieu de terrain Gylfi Sigurdsson, et le Daily Mail indique que l'international islandais est également sur les tablettes de United.

Roy Keane s'est exprimé sur United. Il pense que perdre le titre face à City pourrait être bénéfique à long terme. "Peut-être que s'ils perdent le championnat, ce ne sera pas une mauvaise chose", a-t-il déclaré au Daily Telegraph. "Ils pourront dire : 'Écoutez, on va avoir à investir à nouveau'. Ils ont dit ça l'année dernière quand ils ont perdu contre Barcelone, puis ils ont dépensé 50 millions de livres sur David De Gea, Phil Jones et Ashley Young, tous de bons joueurs. Mais

Résumé par Nick Coppack
Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS