REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Les extraits publiés sur cette page sont tirés de quotidiens nationaux sélectionnés. Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement celles de Manchester United.

Page 1 sur 2 Suivante 

Presse : Wayne le gladiateur

20/06/2012

Paul Hayward écrit dans The Telegraph

Rooney reste le gladiateur de l'Angleterre
Les tournois n'ont pas forcément été généreux envers Wayne Rooney. Et Wayne Rooney n'a pas toujours été généreux envers les tournois. Mais hier soir, une réconciliation a été signée grâce à une mésentente dans la défense ukrainienne qui a permis à la vedette de signer un retour magistrale en qualifiant son pays pour les quarts de finale, où il rencontrera l'Italie. De retour pour ce dernier match de groupe, la star a réalisé une prestation qui a poussé son capitaine Steven Gerrard à déclarer : "Wayne a assumé tout la pression quand on a eu besoin de lui. Glisser le ballon au fond des filets à bout portant est parfois aussi important que le catapulter des 30 mètres." Expulsé à la Coupe du Monde 2006 et transparent en Afrique du Sud quatre ans plus tard, Rooney a vu rouge lors du dernier match des éliminatoires, au Monténégro. Une sanction qui lui a valu d'attendre le troisième match de cet EURO pour endosser le costume de sauveur de l'Angleterre. Les souvenirs de son triomphal impact à l'EURO 2004, alors qu'il n'avait que 18 ans, ont quelque peu passé. Et pour sa rédemption, l'attaquant a dû patienter jusqu'à un énième centre de Gerrard dévié par un défenseur ukrainien entre les mains de son gardien pour pousser le ballon de la tête dans un but vide. Il en a sans doute marqué des plus difficiles, mais il a démontré toute sa volonté.

Plusieurs quotidiens reprennent les explications de Rooney sur la manière dont il a fêté son bu, en semblant appliquer de la laque sur ses cheveux. "J'ai utilisé un peu de celle d'Andy Carroll", confiait-il. "Avec un peu de chance, je vais finir avec les mêmes cheveux que lui ! Il m'avait demandé de le faire si je marquais, donc j'ai respecté

Résumé par James Tuck
Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS