ACTUALITÉS FOOTBALL

24/06/2014, par Mark Froggatt
Page 1 sur 2 Suivante 

Neville, le patient anglais

Roy Hodgson pense que Gary Neville, l’ambassadeur de Manchester United, pourrait devenir sélectionneur de l’équipe d’Angleterre même s’il lui demande de ne pas se précipiter à devenir entraîneur.

Depuis que Neville a pris sa retraite de joueur en 2011, toute l’Angleterre admire ses excellentes analyses de matches à la télévision. Il était même entraîneur adjoint d’Hodgson lors du Championnat d’Europe 2012 en Pologne et en Ukraine.

Malgré les prestations catastrophiques des Anglais au Brésil cet été (élimination dès la phase de groupes), Neville reste un candidat sérieux au poste de sélectionneur de l’équipe nationale sur le long terme.

Cependant, le sélectionneur actuel, Hodgson, a donné un conseil à Neville avant le match face au Costa Rica : "La première chose que j’ai envie de lui dire, c’est de ne pas se précipiter. C’est de plus en plus dur de connaître une longue carrière dans le football. Le nombre de postes disponibles diminue par rapport au temps que les gens passent à travailler donc je lui conseillerais de ne pas sauter sur la première occasion qui se présente.

"Plus il peut cumuler les deux postes, mieux c’est. Il apprend énormément dans un environnement comme le nôtre, il travaille auprès d’entraîneurs plus expérimentés et de grands joueurs, ça lui profite forcément. À côté de ça, il est très bon

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS