ACTUALITÉS FOOTBALL

19/04/2013, par Gemma Thompson
Page 1 sur 2 Suivante 

Évra est blasé

Le manque de reconnaissance ne dérange pas Patrice Évra qui ne se préoccupe pas non plus des questions que les observateurs se posent pour savoir si le groupe actuel est capable de répéter les exploits de ceux du passé.

Les Red Devils comptent 13 points d'avance sur Manchester City, son plus proche rival, et a récemment établi un nouveau record de 26 victoires lors des 32 premières journées de l'élite. Et pourtant, la forme de United et la qualité de son groupe sont encore remises en question. Évra affirme que cela n'inquiète personne au club. Lui et ses coéquipiers préfèrent se concentrer sur leur mission : gagner le championnat.

"Je pense que c'est la raison pour laquelle un joueur évolue à Manchester United. Mais les gens veulent voir Manchester United trébucher", a-t-il dit à PA Sport et talkSPORT. "Au cours des sept années où j'ai été ici, ça a toujours été la même chose. Quand vous perdez un match, c'est la fin du monde. Ça a toujours été comme ça. Si vous n'acceptez pas cette pression, vous ne pouvez pas jouer pour Manchester United. Mais cette pression est nécessaire aussi."

"Au début de la saison, on ne jouait pas très bien, mais on est toujours revenu après une défaite 1-0. On a continué à gagner. Nous sommes une équipe de marathoniens. Les gens ont tendance à oublier que le championnat n'est pas un sprint, c'est un marathon. Les gens veulent simplement qu'on joue bien dans les grands matches contre City ou Liverpool, mais ce n'est pas comme ça que vous gagnez un championnat. C'est sûr qu'on veut gagner contre les grosses équipes, mais le but c'est de gagner le plus grand nombre de matches."

"Je me suis dit : 'Pourquoi les gens ne sont-ils pas contents ?' On a 13 points d'avance mais ils n'arrêtent pas de nous critiquer... Au final, si on soulève le trophée, on verra

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS