ACTUALITÉS FOOTBALL

15/10/2012, par Adam Bostock
Page 1 sur 3 Suivante 

Les Red Devils en sélection

L'Angleterre s'est imposée vendredi soir grâce notamment à deux joueurs de Manchester United, Wayne Rooney et Danny Welbeck ayant chacun inscrit un doublé face à Saint-Marin en éliminatoires de la Coupe du Monde.

Il est vrai que l'adversaire du soir avait remporté un seul de sa centaine de matches internationaux, et comptait un seul joueur professionnel à plein temps dans ses rangs. Le stade de Wembley à guichets fermés aurait donc même pu s'attendre à voir plus de buts en première période que ceux de Rooney et Welbeck.

Il aura fallu 35 minutes aux hommes de Roy Hodgson pour ouvrir le score : avant d'inscrire son premier penalty de la saison, Rooney avait manqué le cadre d'une tête plongeante sur un centre de Tom Cleverley. Temporairement désigné capitaine, Wayne faisait justice à Welbeck, fauché par le gardien Aldo Simoncini. Le jeune attaquant doublait la mise d'une frappe qui rappelait son bijou à l'EURO 2012 contre la Suède, en reprenant d'une talonnade un centre d'Aaron Lennon.

Parmi les quatre joueurs de United titularisés, Michael Carrick était le premier à céder sa place, remplacé par Jonjo Shelvey (66e), qui s'était illustré en étant expulsé contre United en septembre dernier. Le milieu de terrain de Liverpool se montrait plus à son avantage pour sa première sélection, en offrant le but du 3-0 à Rooney sur un centre bien senti. En seconde période, Welbeck suivait l'exemple de son coéquipier en réalisant le doublé deux minutes plus tard, en surgissant au premier poteau pour convertir un centre de Cleverley. Ce dernier s'offrait une nouvelle passe décisive sur le cinquième but anglais, inscrit par Alex Oxlade-Chamberlain (Arsenal) peu après la sortie de Rooney.

Page 1 sur 3 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS