ACTUALITÉS FOOTBALL

17/11/2012, par Ben Hibbs
Page 1 sur 2 Suivante 

Un Hernandez reposé plus efficace

United a bien fait de protéger et de reposer Javier Hernandez, actuellement en pleine forme, Sir Alex Ferguson ayant cherché à éviter de trop tirer sur la corde physique et technique de son jeune joueur, contrairement à ce qu'avait vécu Michael Owen.

Chicharito s'est vu octroyer une période de repos salutaire, en fin de saison dernière et au début de l'été 2012, synonyme aujourd'hui de fraîcheur et de buts à la pelle, à tel point qu'il dispute quasiment tous les matches, comme titulaire ou comme remplaçant.

Hernandez a marqué 20 fois pour sa première saison dans le championnat anglais, suite à son transfert du Chivas de Guadalajara en 2010. Champion d'Angleterre et titulaire en finale de la Champions League à Wembley, il a aussi remporté le prix Sir Matt Busby du Joueur de l'année dès sa première saison.


La deuxième s'est avérée moins prolifique, malgré ses 12 buts. Sir Alex et son staff technique ont vite compris qu'il avait besoin d'une plage de repos étendue. "Quand on a observé les étés précédents, on a obtenu la réponse", a expliqué Sir Alex vendredi. "Il est possible de trop jouer au football, ça ne fait aucun doute."

Sir Alex a indiqué que l'ancien attaquant des Red Devils Owen avait subi une surexploitation similaire lors de ses jeunes années, ce qui l'avait par la suite freiné dans sa progression.

"Cest un vrai problème pour les jeunes joueurs, qui n'ont pas terminé de se développer physiquement", a-t-il précisé. "C'est exactement ce dont a souffert Michael. Il aurait été encore bien plus fort si on lui avait laissé le temps de progresser techniquement et de se développer quand il était jeune, plutôt que de le faire jouer systématiquement."

Hernandez a clairement tiré des bénéfices de cette période de repos et Sir Alex reconnaît que les qualités qui avaient poussé United à recruter ce

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS

Aon LogoFoundation Manchester United logoNike Logo