ACTUALITÉS FOOTBALL

23/03/2012, par A Marshall, G Thompson
Page 1 sur 2 Suivante 

Le "Boss" répond à Vieira

Sir Alex a répondu aux critiques de Patrick Vieira sur la décision de faire sortir Paul Scholes de sa retraite.

L'ancienne légende d'Arsenal, qui travaille désormais pour Manchester City, a tenté de mettre la pression sur les champions en titre en suggérant que les Blues n'avaient rien à craindre d'un club qui avait eu besoin de remettre sur le terrain un joueur qui avait intégré l'équipe technique. Selon Vieira, il s'agissait d'un acte de désespoir provoqué par les départs effectifs ou anticipés de Ravel Morrison et Paul Pogba.

Il s'agissait clairement d'une nouvelle bataille dans la guerre des nerfs entre les deux clubs, mais le maître de ces situations était suffisamment content pour repousser ces critiques d'un rire.

"Si reprendre le meilleur milieu de terrain de Grande-Bretagne de ces 20 dernières années est un acte de désespoir, alors je crois que je dois l'accepter", déclarait Sir Alex lors de la conférence de presse de vendredi. "Je pense que son intervention est téléguidée. Roberto [Mancini] en avait déjà mis une couche il y a quelques semaines. Ça fait partie du jeu. Nous avons toutes les munitions qu'il faut pour [disputer une guerre des nerfs].

"Il parle de Ravel Morrison et du fait de perdre nos jeunes joueurs... Mais on voulait le vendre, soyons clairs, et pour des raisons évidentes. Mais nous souhaitons que Pogba reste.

"Si on veut parler de désespoir, l'autre soir, ils ont aligné un joueur [Carlos Tévez] qui avait refusé d'entrer en jeu, et à propos duquel l'entraîneur avait dit qu'il ne le ferait plus jamais jouer, et qui prend cinq mois de vacances en Argentine... C'est quoi, ça ? Est-ce que ça pourrait répondre

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS