ACTUALITÉS FOOTBALL

"Quand on joue, ça fait du bien. Quand vous avez été absent pendant sept ou huit semaines, c'est plutôt sympa de rejouer. Évidemment, ça tire sur les jambes et les poumons, mais dans deux semaines on sera beaucoup mieux."

- Paul Scholes, MUTV

10/07/2012, par Adam Marshall
Page 1 sur 2 Suivante 

Scholes ronge son frein

Le milieu vétéran d'United a hâte de voir débuter l'exercice 2012/13 à partir du 20 août.

Les Red Devils devront attendre le lundi 210 au soir pour lancer leur campagne suite à la reprogrammation du déplacement à Everton qui sera finalement diffusé en direct.

Alors que les 18 autres formations de Barclays Premier League entreront en lice au cours du week-end, le milieu piétine déjà, même s'il est conscient du travail à effectuer en cette période de pré-saison.

"C'ets déjà arrivé par le passé", a confié Scholes à MUTV. "Jouer Everton à l'extérieur, c'est une grosse affiche et c'est normal que les chaînes souhaitent la diffuser en direct. C'est comme ça que ça marche. C'est un peu frustrant car on aurait aimer démarrer dès samedi pour ramener des points le plus vite possible. Mais il faudra attendre lundi soir en espérant qu'on gagne."

Scholes admet volontiers que le niveau de condition physique est encore loin d'être optimal et attend avec impatience les rencontres de la tournée DHL.

"On ne s'entraîne que depuis deux ou trois jours et on est loin d'être prêts pour un match", précise-t-il. "Heureusement, dans dix jours on sera fin prêts. C'est difficile. Tous les footballeurs vous diront la même chose : c'est la partie de la saison la plus dure, car on se contente de courir en jouant un peu de temps en temps. Pourtant, c'est essentiel et on sait tous qu'on en a besoin dans l'optique de la prochaine saison.

"Je ne dirais pas que je m'éclate mais je sais que c'est une phase nécessaire. Dans deux

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS