ACTUALITÉS FOOTBALL

28/09/2011, par Adam Bostock
Page 1 sur 2 Suivante 

Carrick : "Un nul ressenti comme une défaite"

Michael Carrick estimait que les joueurs de Manchester United n'avaient "aucune excuse" après les deux points perdus à Old Trafford en Champions League.

Le score final de 3-3 semblait défier toute logique lorsque les Red Devils ont regagné le vestiaire à la pause en menant 2-0, même si le FC Bâle avait parfois été actif en première période. Mais si Carrick déclare que son équipe avait été mise en garde contre tout relâchement ("À la mi-temps, on s'est dit que le match n'était pas terminé"), les Mancunéens ont perdu leurs deux buts d'avance, tandis qu'Alexander Frei (auteur d'un doublé) et son homonyme Fabien Frei permettaient à Bâle de prendre l'avantage, à la surprise générale.

"Se retrouver menés 3-2 après avoir mené 2-0, ça a été un sacré choc", déclarait Carrick. "Nous n'avons aucune excuse, on n'a pas su gérer. Ça ne nous ressemble pas du tout."

Ce qui ressemble à United, par contre, c'est d'avoir marqué juste avant le coup de sifflet final. "Ce qu'on voulait, c'était ne pas baisser les bras. On savait que si on se créait une occasion, on marquerait", confiait Carrick.

"Heureusement, Ashley Young l'a mise au fond, et on aurait même pu arracher la victoire au final, sur une demi-occasion de Berbatov. Mais bon, c'était sans doute trop demander."

Le but de Young à la 90e minute (dans la pure tradition de MU) illustre parfaitement les propos de Carrick, qui estime que le joueur arrivé cet été d'Aston Villa s'est parfaitement acclimaté à Old Trafford.

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS