ARTICLES

29/11/2014, par Adam Marshall
Page 1 sur 3 Suivante 

La mayonnaise prend

Prédire la formation précise de Manchester United devient une gageure. Il y a une bonne raison à cela : il existe une telle fluidité dans le schéma de jeu de Louis van Gaal qu'on éprouve les pires difficultés à définir les différents postes.

La philosophie du manager commence à prendre corps. Le technicien venu des Pays-Bas, le pays du football total, possède certaines idées en terme d'espace et de mouvement qui permettent à ses équipes de dominer certaines parties du terrain pour mieux contrôler les rencontres.

Michael Carrick n'a pas débuté la rencontre dans une charnière à trois, comme prévu, mais dans un rôle de milieu pivot où Daley Blind s'était illustré avant sa blessure. Ashley Young et Antonio Valencia, deux ailiers pur beurre, ont été promus arrières latéraux avec une charnière Marcos Rojo/Chris Smalling.

Robin van Persie a été aligné dans une position excentrée, pour mieux laisser Angel Di Maria s'exprimer en attaque aux côtés de Wayne Rooney. Ce plan de jeu, mis au point afin d'exploiter la vitesse de l'Argentin, a été avorté lorsque celui-ci a dû sortir à la 14e minute.

Heureusement, Ander Herrera est entré et a pris la place de van Persie, qui a avancé d'un cran. Herrera a fait le job avec simplicité et efficacité, enchaînant des

Page 1 sur 3 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS