ARTICLES

27/05/2014, par Tim Oscroft
Page 1 sur 3 Suivante 

Giggs dans l'histoire : 1994-1999

Ryan Giggs est vite devenu un élément moteur de la machine Manchester United, laquelle a fait de mieux en mieux au fil des années 1990 pour finir en apothéose lors de cette inoubliable soirée à Barcelone, où le Gallois a pris une part non négligeable dans la victoire européenne, synonyme de Triplé historique.

Après deux titres d'affilée en Premiership, on se demandait si les Red Devils allaient réussir la passe de trois en 1994/95, mais ils ont échoué de très peu. Terminant à un petit point de Blackburn, United avait néanmoins été privé d'Éric Cantona, suspendu pour sa prise de kung-fu sur un fan de Crystal Palace en janvier, mais aussi de Giggs.

Blessé et contraint de regarder depuis les tribunes les six derniers matches de la saison, Giggs était également sur le flanc lors de la défaite 1-0 en finale de FA Cup face à Everton, laquelle faisait s'envoler tout espoir de deuxième doublé de rang.

Les départs de Paul Ince, Mark Hughes et Andrei Kanchelskis marquaient un tournant dans l'ère Sir Alex Ferguson, mais 1995/96 montrait l'émergence d'une nouvelle génération, avec Giggs parmi ses pionniers. La désormais célèbre "Classe 1992" s'est peu à peu fait une place dans l'effectif, à l'image des frères Neville, Paul Scholes, David Beckham et Nicky Butt, lesquels permettaient à United de réussir un fabuleux doublé FA Cup - Championnat. 

Page 1 sur 3 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS