ARTICLES

03/05/2014, par Mark Froggatt
Page 1 sur 2 Suivante 

L’analyse : courte défaite

Revenons en détails sur la défaite de United en Barclays Premier League face à Sunderland…

Le match : United a débuté sur un petit tempo, avec pour seul enjeu une qualification en Europa League, et le match manquait d’intensité dans les premiers instants. À l’inverse, Sunderland jouait son maintien dans l’élite, ce qui expliquait son haut niveau de motivation et son pressing constant sur des Red Devils qui devaient de contenter que quelques occasions en première période. Au terme de cette rencontre un brin terne, Gus Poyet ne manquera pas d’être satisfait de cette victoire arrachée à Old Trafford.

Le but : après une entame timide, Sunderland a ouvert le score à la 30e minute, une reprise de volée signée Sebastien Larsson, sur un centre de Connor Wickham, fraîchement élu Joueur du mois. David de Gea avait l’air très déçu, mais il y avait malheureusement peu de choses à faire sur cette frappe parfaite qui finissait dans son soupirail.

La star : comme le score le suggère, les attaquants de United ont eu de la peine à faire la différence. Les Red Devils manquaient de tranchant dans le dernier tiers adverses, à l’exception peut-être de Danny Welbeck, dont la vitesse a posé beaucoup de problèmes à la défense des Black Cats suite à son entrée en jeu. Phil Jones et Patrice Évra ont réalisé un bon match sur les côtés, tandis que Nemanja Vidic a été intraitable dans les airs, même si cet

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS