ARTICLES

25/03/2014, par James Tuck
Page 1 sur 3 Suivante 

L'analyse : derby décevant

Après notre résumé du match, nous regardons de plus près ce qui a fait pencher la balance en faveur de Manchester City à Old Trafford...

Le match David Moyes, le manager de United, avait dit que son équipe avait tous les droits d'être confiante pour le derby après ses deux victoires de la semaine dernière, mais City s'est tout de suite mis à l'assaut et Edin Džeko a marqué dès la première minute. Les Citizens étaient de toutes façons plus menaçants que les Red Devils dans les premiers échanges. Seul un excellent David De Gea empêchait Džeko de doubler la marque. United montait cependant en puissance et Marouane Fellaini puis Juan Mata s'approchaient des buts. Mais City reprenait les devants après la pause et il ne fallait pas attendre longtemps pour voir Džeko doubler la marque. United, boosté par l'entrée en jeu de Shinji Kagawa et d'Antonio Valencia pour Cleverley et Fellaini respectivement, tentait bien de mettre du rythme dans son jeu, mais n'inquiétait jamais vraiment Joe Hart même si le gardien anglais devait repousser des frappes de Danny Welbeck et de Wayne Rooney. Yaya Touré, en fin de partie, ne faisait que confirmer la supériorité de City.

Les buts Après seulement 45 secondes de jeu, Rafael réalisait un tacle parfait à l'intérieur de la surface pour empêcher David Silva d'ouvrir le score, mais le ballon revenait dans les pieds de Samir Nasri qui repiquait au centre avant de frapper sur le poteau. Džeko était le premier à réagir et il ne tremblait pas devant les cages vides. Plus tard, le Bosnien inscrivait son 20e but de la saison en se libérant du marquage de son

Page 1 sur 3 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS