ARTICLES

22/09/2013,
Page 1 sur 2 Suivante 

L’analyse : MU dépassé

Consultez notre analyse de la douloureuse défaite des champions dans le derby de Manchester...

Le match : à oublier. Très vite s’il vous plaît. Le premier but de Sergio Agüero était magnifique et a donné du tonus aux Citizens, mais c’est celui de Yaya Touré aux six mètres juste avant la pause qui a sonné United. Un début de deuxième période catastrophique a permis à Agüero et Samir Nasri, libres de tout marquage, d’aggraver le score avant que MU ne reprenne du poil de la bête. Wayne Rooney tirait au-dessus, Marouane Fellaini sollicitait l’intervention de Joe Hart et Patrice Évra frappait de la tête sur le poteau. Rooney allait finalement battre Hart d’un sublime coup franc en fin de partie. Mais c’était trop tard.

Les buts : Tout le monde aura oublié ce but au terme d’une après-midi désastreuse, mais le coup franc de Rooney de 25 mètres est l’un de ses plus beaux pour le club.

En filigrane : L’absence de Robin van Persie, blessé, a permis de voir ce qui se produirait si United n’avait pas un attaquant de ce calibre. Ce n’est cependant pas une excuse car City a de toute façon été parfait.

Les hommes clés : Après le quatrième but, United a haussé le rythme, mais c’est surtout Wayne Rooney qui a livré une prestation plus que sérieuse et a montré l’esprit combattif qui était requis dans une telle rencontre. Son superbe coup franc – qui fait de lui le meilleur buteur de l’histoire du derby de Manchester

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS