ARTICLES

13/10/2013, par Tim Oscroft
Page 1 sur 2 Suivante 

N°5 - La revanche de Gregg

Harry Gregg devient la coqueluche du monde entier à l'occasion du Mondial suédois

Joueur : Harry Gregg

Compétition : Coupe du Monde 1958 en Suède

Équipe : Irlande du Nord

En désignant Harry Gregg comme meilleur gardien du Mondial 1958, les journalistes apportent un point final à une période particulièrement agitée pour le Nord-irlandais de 25 ans.

Quelques mois plus tôt, en décembre 1957, United avait déboursé 25 000 livres pour faire venir Harry Gregg, alors sociétaire de Doncaster Rovers. Un montant record à l'époque pour un gardien de but.

Deux mois plus tard, Gregg échappe miraculeusement au crash aérien de Munich. Il s'en sort avec un nez cassé et fera partie des nombreux héros à être revenu sur l'emplacement de l'épave pour sauver des partenaires blessés, une femme enceinte et un bébé.

En mai 1958, il avait été l'acteur malheureux d'un des épisodes les plus honteux de l'histoire de la FA Cup, lorsque Nat Lofthouse de Bolton poussa Harry dans les cages avec le ballon dans les bras et que l'arbitre accorda le but.

L'Irlande du Nord, avec un Harry Gregg tonitruant entre les poteaux, fit des victimes en Suède, terminant deuxième de son groupe

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS