ARTICLES

07/10/2013, par Ben Ashby

N°23 - Best l'opportun

La brillance de George Best s'est remarquée dans un match contre l'Angleterre en 1971...

Joueur : George Best
Match : Irlande du Nord - Angleterre, 15 mai 1971, Windsor Park
 
Si les dieux du football pouvaient exprimer leurs regrets, il est certain que ce serait que George Best n'ait jamais disputé de Coupe du Monde ou de Championnat d'Europe. En revanche, comme il était lui, il a tout de même laissé son empreinte sur le football international, notamment ce moment magique contre l'Angleterre dans un match du Championnat des Nations constitutives en mai 1971 à Windsor Park. C'était du Best tout craché : imagination, impudence, brillance.
 
Le gardien Gordon Banks, ballon à la main, cherchait à dégager le ballon sur un coéquipier loin sur le terrain. Best, lui, tentait de déstabiliser le portier anglais en gesticulant devant, chose aujourd'hui interdite. Best n'était pas là que pour embêter le gardien, cependant. Il avait une autre idée derrière la tête.

"J'ai toujours pensé", a-t-il écrit dans son autobiographie Blessed, "que si votre timing était parfait, il serait possible de chiper le ballon au gardien au moment même où il le lance devant lui, avant qu'il ne le botte.”
 
Et c'est exactement ce que George a fait. Le ballon est parti en chandelle au-dessus de Banks alors qu'il tentait de dégager. Best passait derrière et se précipitait vers les buts, dans un sprint fou avec un Banks en panique. Best l'emportait et marquait de la tête.
 
L'arbitre refusait le but. Pied haut. Mais ce n'était presque pas grave. George avait chamboulé la convention du football et remportait la victoire morale.


SPONSORS OFFICIELS