ARTICLES

10/10/2013, par Tim Oscroft
Page 1 sur 2 Suivante 

N°15 – Un penalty signé Beckham

David Beckham exorcise ses vieux démons contre l'Argentine...

Joueur : David Beckham
Match : Angleterre - Argentine, 7 juin 2002, Sapporo, Japon

Déjà auteur d'un coup franc magique pour propulser l'Angleterre en phase finale du Mondial 2002 aux dépens de la Grèce, David Beckham semblait être le héros désigné pour écarter l'Argentine.

L'expulsion du capitaine argentin Antonio Rattin à Wembley avait laissé un goût amer aux Anglais malgré leur succès en 1966. Vingt ans plus tard, la "main de Dieu" signée Diego Maradona n'avait fait que rajouter de l'huile sur le feu d'une rivalité historique entre les deux pays. En 1998, Beckham avait sabordé les chances de son équipe en récoltant un carton rouge stupide pour une faute sur Diego Simeone. Même s'il s'était racheté depuis aux yeux des fans, Beckham attendait certainement avec impatience ce match à Sapporo lors du Mondial 2002.

L'Angleterre retrouvait son meilleur ennemi dès le deuxième match de poule et l'occasion que Becks attendait se présenta à la 42e minute après une faute de Mauricio Pochettino sur Michael Owen dans la surface. Dominant la pression, Beckham trompa Pablo Cavallero d'une frappe à ras de terre légèrement excentrée pour chasser une bonne fois pour toutes ses vieux démons. L'Angleterre l'emporta 1-0 et se qualifia. L'Argentine, incapable de battre la Suède au match suivant,

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS