ARTICLES

15/04/2013, par James Tuck

Hommes clés : Ferdinand

Certains voulaient tirer un trait sur la carrière de Rio suite à sa non-sélection pour l'Euro 2012 l'été dernier, malgré ses 38 apparitions avec United en 2011/12. Trop vieux, trop lent, toujours blessé, disaient-ils. Ils avaient tort !

Dix ans après son arrivée chez les Red Devils, le défenseur de 34 ans a accompli une saison pleine en charnière, après avoir surmonté les problèmes de dos qui l'ont tellement handicapé lors des années précédentes.

Rio s'est montré solide aux côtés de Jonny Evans pendant la blessure de Nemanja Vidic, ce qui a permis à Sir Alex d'avoir un problème de riches pour aligner deux de ses trois défenseurs centraux, Rio ayant très souvent ses faveurs.

Ses performances ne sont pas passées inaperçues. Rio a même été rappelé en sélection en mars après quasiment deux ans d'absence, mais il n'a pu honorer cette convocation de Roy Hodgson.

Le plus beau compliment qu'on puisse adresser à Ferdinand en 2012/13 serait de lui dire qu'on a rarement relevé sa présence, tant son aisance et son sens du positionnement lui ont permis de s'élever au-dessus de la mêlée au cours d'une nouvelle saison qu'il terminera à plus de 30 matches.

L'instant caviar : Le déplacement à Newcastle en octobre s'annonçait périlleux mais Rio a rendu une copie parfaite, muselant sans aucun souci les dangereux Demba Ba et Papiss Cissé, pour un impressionnant succès 3-0.

Sa saison en trois mots : Toujours au top


SPONSORS OFFICIELS