ARTICLES

01/12/2013, par Tim Oscroft
Page 1 sur 3 Suivante 

L'analyse : United tient bon

Revenons sur les éléments qui ont marqué ce match nul 2-2 face à Tottenham.

Le match : Un scénario imprévisible, avec une bonne entame d'United suivie de l'ouverture du score des Spurs. En pleine confiance, les locaux poussent mais manquent deux occasions. Rooney surgit alors et égalise. En deuxième période, Sandro redonne l'avantage à Tottenham mais Rooney, toujours lui, égalise presque aussitôt sur penalty. La dernière demi-heure est très équilibrée, avec beaucoup d'engagement mais peu d'occasions.

Les buts : En sautant machinalement pour tenter de contrer le coup franc de Kyle Walker, les membres du mur mancunien ont joué un bien vilain tour à David De Gea, surpris par la frappe à ras de terre de l'arrière droit. Un quart d'heure plus tard, Rooney jouait les renards pour égaliser du bout du pied sur une bourde du même Walker, après un bon travail de Phil Jones. Sandro redonnait la main aux locaux d'une frappe splendide, mais Rooney, plein de sang-froid, égalisait du point de penalty après une faute de Lloris sur Welbeck.

Les joueurs clés : Une fois de plus, Wayne Rooney a répondu présent. Aligné seul en pointe, l'international anglais a montré l'exemple en revenant défendre et en distillant plusieurs coups de pied arrêtés dangereux. La polyvalence de Phil Jones n'est plus à démontrer. Le couteau suisse d'United s'est encore mis en valeur au

Page 1 sur 3 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS