ARTICLES

28/12/2013, par Steve Bartram
Page 1 sur 2 Suivante 

L'analyse : victoire étriquée

Après le succès à Norwich, ManUtd.com analyse le match de Carrow Road en détail...

Le match : manquant de cohésion en raison d’un grand nombre de blessés, MU a eu la chance d’atteindre la pause à égalité. Norwich, malgré une entame timide, contrôlait la première période et aurait mené à la pause avec plus de sang-froid de Wes Hoolahan. Mais après l’entrée de Danny Welbeck, le jeu mancunien retrouvait la puissance qui lui manquait et Norwich était remis à sa place. Même si le jeu était rarement flamboyant, gagner dans un stade aussi inhospitalier avec autant d’absents (van Persie, Rooney, Jones, Valencia, Rafael, Nani et Fellaini) est de bon augure quant au caractère du groupe de David Moyes.
 
Le but : après avoir apporté la vivacité dont manquait United, il était inévitable que Welbeck ferait la différence grâce à sa propre activité. Après avoir contré un dégagement de Ryan Bennett, le buteur sprintait sur le ballon après qu’il a rebondi sur Chicharito, et il contournait calmement John Ruddy avant de glisser le ballon dans le but vide.
 
Les joueurs : la meilleure prestation de MU après la pause tient largement à l’entrée en jeu de Welbeck, qui méritait d’offrir la victoire après 45 minutes rythmées par sa vitesse et sa puissance. Jusque-là, David De Gea avait gardé les Red Devils dans le match alors que Norwich enchaînait les occasions, tandis que Chris Smalling a livré un match impeccable comme latéral droit, étouffant l’influence de l’ailier de Norwich Nathan Redmond.

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS