ARTICLES

20/02/2012, par Adam Marshall
Page 1 sur 2 Suivante 

Cantona : interview 1993 (1/2)

Peu après son arrivée à Manchester United, Éric Cantona a été interviewé par le magazine officiel du club. Voici quelques indices sur la genèse de son épopée flamboyante avec les Red Devils...

Vous avez quitté Leeds dans la confusion. Certains prétendent que vous êtes parti car vous aviez des problèmes avec d'autres joueurs...
Y a-t-il un seul joueur qui ait dit ou écrit des choses négatives sur moi ? Non. Les gens qui m'aiment sont restés proches de moi. La presse écrit beaucoup de bêtises à mon propos, elle associe toujours mon nom à divers scandales. En ce moment, le moindre de mes gestes est déformé dans les médias.

Pas chacun de vos gestes. Question football, vous avez plutôt la réputation d'un héros. Personne ne remet en doute vos qualités de joueur...
C'est vrai. Mais je n'ai pas commencé à jouer hier, vous savez. J'ai pas mal bourlingué. Je sais comment la presse se comporte avec les personnages publics. Tout ce qu'elle sait, elle l'étale en public. Tout ce qu'elle ne sait pas, elle l'invente ! Mais concernant le football, les gens qui vont au match voient ce qui se passe sur le terrain et, généralement, ils apprécient. C'est franc et direct. Mais quand on demande aux reporters de commenter des choses hors du terrain, des choses qu'ils n'ont pas vues et dont ils ne savent rien, ils inventent et brossent une image qui ne reflète pas la réalité.

Vous changez constamment de club. On est en droit de se poser des questions.
Je pars quand j'ai besoin de changement. C'est comme avec une femme. Quand vous n'avez plus rien à lui dire, c'est qu'il est temps de partir. Ou alors vous devenez moins bon. Et ça, je ne le supporte pas. Je dois être bon dans ce que je fais. Dès que je commence à m'ennuyer dans un club, c'est que quelque chose ne va pas. Je suis comme ça, c'est tout.

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS

Aon LogoFoundation Manchester United logoNike Logo