ARTICLES

06/02/2014,
Page 1 sur 2 Suivante 

Le 6 février 1958, jour du deuil pour MU

Le 6 février 1958 restera une date à part pour tous les individus liés à Manchester United.

En cette journée, la plus sombre de l'histoire du club, 23 personnes, dont huit joueurs et trois membres du staff, succombèrent des suites de leurs blessures au cours de la catastrophe aérienne de Munich.

De retour d'un match de Coupe d'Europe face à l'Étoile Rouge de Belgrade, l'avion de l'équipe dut faire escale en Allemagne pour faire le plein de kérosène. Les deux premières tentatives pour faire redécoller l'avion furent un échec. Au troisième essai, l'appareil s'écrasa.

Vingt et un passagers moururent instantanément. Le commandant de bord Kenneth Rayment décéda quelques semaines plus tard tandis que Duncan Edwards, l'une des huit victimes de MU, finit par s'éteindre 15 jours après l'accident. Cette tragédie a laissé une trace indélébile dans l'histoire de Manchester United, tout comme le courage de Sir Matt Busby, qui trouva la force de construire à nouveau une grande équipe pour remporter la Coupe d'Europe dix ans plus tard.

Roger Byrne (28 ans), Eddie Colman (21), Mark Jones (24), David Pegg (22), Tommy Taylor (26), Geoff Bent (25), Liam Whelan (22) et Duncan Edwards (21) trouvèrent tous la mort, ainsi que le secrétaire du club Walter Crickmer, l'intendant Tom Curry et l'entraîneur adjoint Bert Whalley.

Huit journalistes périrent : Alf Clarke, Tom Jackson, Don Davies, George Fellows, Archie Ledbrook, Eric Thompson, Henry Rose, et Frank Swift, un ancien joueur de Manchester City. Le commandant de bord Ken Rayment trouva la mort, tout comme Willie Satinoff, ami cher à Sir Matt Busby. L'agent de

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS