ARTICLES

"En gros, Éric pense qu'il doit sortir sur une bonne note. Maintenant qu'il est parti, je ne me sens pas trahi. Je ne peux pas lui en vouloir."

- Sir Alex Ferguson

06/12/2012, par Adam Marshall
Page 1 sur 3 Suivante 

Cantona raccroche

À quelques jours de son 31e anniversaire en 1997, Éric Cantona a annoncé prendre sa retraite alors qu'il lui restait encore une année de contrat.

Les rumeurs avaient beau l'envoyer au Real Saragosse, le Français n'a pas failli à sa promesse et a terminé sa carrière avec United. L'annonce de sa décision a choqué tous les supporters des Red Devils, se demandant comment leur équipe pourrait survivre sans leur légendaire n°7. Mais peu d'entre eux lui en voulaient.

Cantona ne s'est pas remis de la défaite contre le Borussia Dortmund en demi-finale de la Coupe d'Europe et malgré un nouveau titre de champion d'Angleterre en tant que capitaine, de nombreux observateurs l'annonçaient en chute libre. The GuardianDavid Lacey du Guardian résumait parfaitement la situation : "La contribution qu'il a apportée à l'équipe pour remporter un quatrième titre de champion en cinq ans a été précieuse mais pas inestimable. Il paraissait pensif en fin de saison."

Cantona avait déclaré dans L'Équipe: "Je suis une personne naturellement curieuse. Tous les jours, je trouve quelque chose de nouveau, même des choses simples. C'est cet état de curiosité permanente qui me permet de progresser.''

Il y avait donc toujours la menace qu'il partirait un jour pour progresser ailleurs, même si Alex Ferguson avait du mal à cacher sa déception après avoir convaincu l'idole d'Old Trafford de ne pas raccrocher les crampons pendant sa période de suspension en 1995.

"C'est une triste nouvelle pour United", a regretté le manager. "Je sais qu'Éric était particulièrement déçu après le match contre

Page 1 sur 3 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS

Aon LogoFoundation Manchester United logoNike Logo