ARTICLES

Barclaycard Premiership, 13 décembre 2003
Old Trafford. Affluence : 67 645

UNITED 3
(Scholes 7e et 73e, Van Nistelrooy 34e)

CITY 1
(Wright-Phillips 52e)

Man United : Howard ; G.Neville, Ferdinand, Silvestre, O'Shea ; Kleberson (Ronaldo 74e), P.Neville, Keane, Scholes, Giggs ; van Nistelrooy.

Remplaçants non utilisés : Carroll, Butt, Forlan, Fortune.

19/10/2011

Derbies d'Old Trafford : 2003

United dame le pion à City pour la 50e fois de son histoire notamment grâce à un doublé de la tête de Paul Scholes.

Il ne faut que sept minutes au célèbre milieu de terrain pour tromper son ancien partenaire en sélection anglaise David Seaman. Ruud van Nistelrooy double la mise et MU mène 2-0 à la mi-temps.

Sur un exploit individuel, Shaun Wright-Phillips bat Tim Howard pour remettre les Citizens en selle, mais Scholes donne de l'air aux Red Devils en reprenant de la tête un centre de Kleberson. Les bras écartés pour fêter la victoire, il ne tarde pas à disparaître sous la masse de ses coéquipiers euphoriques.

Grâce à ce succès, MU revient à une longueur du leader Arsenal. Mais en fin de saison, seule la FA Cup vient s'ajouter dans la galerie des trophées, alors que les Gunners, invincibles cette saison-là, terminent avec 15 longueurs d'avance sur MU en championnat.

Plus d'infos : Ferguson soulagéSmalling ambitieux


SPONSORS OFFICIELS