ARTICLES

Ce que disaient les journaux

"Tant pis "Bienvenue à Manchester", Mark Hughes et ses révolutionnaires de City ont découvert un nouvel endroit hier. Un endroit cruel, hostile et injuste, mais un endroit dans lequel ils semblaient vouloir se sentir comme à la maison. C'est dans cet endroit, au top niveau du football, que vous découvrez que la rage de vaincre et l'extraordinaire ambition ne suffisent pas toujours face aux meilleurs, face aux équipes qui sont passées par tous les moments difficiles de la vie au sommet du football."

John Dillon, Daily Express

06/02/2011
Page 1 sur 3 Suivante 

OT100 #100: Un derby épique

Il y a eu d'incroyables derbies de Manchester par le passé, mais c'est le 20 septembre 2009 que le spectacle entre les Red Devils et City a été le plus exceptionnel...

Contexte : Après un été où seul le Real Madrid avait rivalisé en termes de transferts, le riche club de Manchester City pouvait annoncer à la Premier League qu'il se posait en sérieux prétendant pour le titre. Nombreux sont ceux qui pensaient que City allait prendre le pouvoir dans la ville avec Carlos Tevez qui passait à l'ennemi et le départ de Cristiano Ronaldo. Et quand le calendrier offrait un derby en tout début de saison, la ville était agitée par un buzz jamais connu auparavant. Lorsque les Blues se présentaient à Old Trafford avec la ferme intention de détrôner les champions, les attentes étaient immenses à Manchester.

Occasion : La clameur d'avant-match se transformait en un concert de sifflets à l'apparition de Tevez, puis l'euphorie gagnait le stade lorsque Wayne Rooney résistait à deux tacles pour ouvrir le score après à peine deux minutes de jeu. Cependant, le bon travail de United était rapidement démoli par une défense catastrophique. Une tendance qui allait se confirmer tout au long de la partie. Ben Foster se faisait subtiliser le ballon par Tevez qui permettait à Barry d'égaliser. City dictait ensuite son jeu pendant une bonne partie de la première

Page 1 sur 3 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS