INTERVIEWS EXCLUSIVES

08/03/2013,
Page 1 sur 2 Suivante 

Un jour avec... Valencia

La jeunesse d'Antonio Valencia dans un minuscule village équatorien n'aurait pas pu être plus différente que la vie qu'il mène aujourd'hui. Nous avons rencontré l'excellent ailier au centre d'entraînement de Carrington pour y discuter de son incroyable voyage jusqu'à Manchester...

Quel souvenir gardes-tu de ton arrivée en Angleterre ?
C'était incroyable. Quand je suis arrivé, il était dans les sept heures du soir et il faisait extrêmement froid. Je me suis demandé ce que je faisais là. Ce n'était pas pour moi ! Mais je m'y suis habitué maintenant.

Cela a dû te changer.
Oui, c'était complètement différent de ce que je connaissais. Je viens d'un village où il fait très chaud. Alors arriver à Manchester où il fait très froid, c'était un grand choc pour moi. Heureusement, tout s'est bien passé par la suite.

Tu viens d'un petit village situé dans une forêt tropicale. Qu'est-ce que cela fait de vivre dans une grande ville ?
C'était un changement radical. Je suis fier de dire que je viens de l'est de l'Équateur, d'un village très tranquille, à la campagne. Tout le monde se connaît. Alors c'est vraiment différent d'aller dans une ville aussi grande que Manchester, une ville de football. Dieu merci, je me suis bien adapté et c'est bien là le principal.

Qu'est-ce que tu préfères à Manchester ?
J'aime quand United joue et que je peux retourner tranquillement chez moi !

Tu es devenu papa depuis ton arrivée à United. Cela t'a-t-il changé en tant que personne et si oui, comment ?
Ma vie a complètement changé. Je suis entièrement dévoué à ma fille, à ma famille. Tout ce

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS

Aon LogoFoundation Manchester United logoNike Logo