ACTUALITÉS ET BLOGS DE FANS

22/11/2011,
Page 1 sur 2 Suivante 

Blog : Le rouge est mis

Le journaliste français Nicolas Plommée conjugue l'amour de deux spécialités mancuniennes : United et la musique...

Français ayant grandi à l'autre bout du monde, dans le Pacifique sud, j'y ai inévitablement développé un attachement pour le maillot bleu de l'équipe de France de football, celle du Platini des années 1980 entraînée par Michel Hidalgo, la meilleure de tous les temps... Même si elle n'a pas été championne du monde, contrairement à celle de Zidane en 1998.

Au début des années 1990, étudiant à Lyon, j'allais au stade voir les matches de l'équipe locale revenue en première division, mais je m'enthousiasmais aussi en Coupe d'Europe pour l'Olympique de Marseille de Chris Waddle, le troisième grand joueur anglais de l'époque à venir en France après Glenn Hoddle et Mark Hateley à Monaco.

Éric Cantona était déjà mon joueur français préféré : beaucoup le détestaient pour son caractère difficile. La France ne s'était pas qualifiée pour le Mondial italien, où j'avais été ému par les larmes de Paul Gascoigne.

Fan de musique en général et plus spécialement des groupes de Manchester comme Happy Mondays ou The Stone Roses, tous les éléments étaient réunis pour que je devienne supporteur de Manchester United. C'est arrivé un soir du printemps 1991, en finale de la Coupe des Vainqueurs de Coupe, à Rotterdam face à une équipe du Barça ultra-favorite selon tous mes amis. Par défi, je leur avais annoncé qu'United allait gagner. Vous connaissez la suite…

L'été 1991, parti de Glasgow pour Londres via le bus de nuit National Express, j'ai aperçu sur l'autoroute le panneau Manchester et me suis promis d'y

Page 1 sur 2 Suivante 

SPONSORS OFFICIELS